Nos services

S’il concentrait ses efforts au niveau de l’aide aux détenus lors de ses premières années d’existence, Services d’Aide en Prévention de la Criminalité a, depuis, élargi sa mission pour apporter soutien et réconfort à toute personne présentant des difficultés d’adaptation en société, qu’elles proviennent ou non du milieu carcéral.

C’est ainsi qu’au fil des ans pas moins d’une douzaine de services spécialisés ont vu le jour, chacun constituant aujourd’hui l’un des maillons de SAPC, chacun visant une clientèle particulière mais tous se voulant un terreau d’accueil, de fraternité et de solidarité envers tous ceux et celles qui sont dans le besoin :

  • Le centre résidentiel communautaire (CRC) La Traverse, qui existe depuis 1978, veille à offrir un milieu de vie transitoire adéquat aux individus de sexe masculin provenant du milieu carcéral autant provincial que fédéral (qu’ils soient en libération conditionnelle, en probation, en sursis, semi-liberté ou autre) et présentant diverses problématiques d’adaptation.
  • Le centre résidentiel communautaire (CRC) L’ÉTAPE, qui a ouvert ses portes en 1988, se spécialise pour sa part en toxicomanie. Il veille à offrir à ses résidants, des individus de sexe masculin provenant du milieu carcéral et présentant une dépendance à l’alcool ou aux drogues, un programme spécialisé en toxicomanie inspiré du mode de vie des Alcooliques anonymes (A.A.) combiné à l’approche de la Thérapie de la réalité.
  • Le SAPC est l’un des 12 organismes membres du Regroupement des organismes communautaires de référence du Québec (R.O.C.R.Q.), dont le mandat est de promouvoir des mesures alternatives à l’incarcération.  À ce titre, le Programme de travaux compensatoires du SAPC offre la possibilité, à ceux et celles qui se voient dans l’incapacité de s’acquitter d’une amende, d’exécuter des travaux compensatoires au profit d’un organisme communautaire sans but lucratif.
  • Suivi communautaire.  Dans la foulée de la mise en application de la Loi sur le système correctionnel du Québec, le SAPC, depuis décembre 2006, s’est vu confié, en partenariat avec les agents de probation, le suivi en communauté de personnes faisant l’objet d’une mesure correctionnelle (libération conditionnelle, probation, emprisonnement avec sursis) autant dans la grande région de Sherbrooke que dans celle de Drummondville.  Notre programme de suivi communautaire met à profit notre expertise dans le suivi de ces personnes.
  • Depuis 2000, le SAPC, en collaboration avec le CIVAS, organise un Colloque annuel ayant comme trame de fond « La prévention et l’intervention face à la criminalité ».  Une activité provinciale qui donne un lieu d’échange, de formation et une belle activité de crédibilité au SAPC.